3 jours à Marrakech

Ma belle Marrakech, ville du soleil et des épices. Dès les premiers instants je t’ai adorée.

Je t’ai découverte d’une manière un peu particulière : c’était notre premier voyage entre copines. C’était génial, nous avons vécu une semaine vraiment dépaysante. Tu nous as laissé de superbes souvenirs et images colorées en tête. J’ai tellement aimé te découvrir que j’ai parlé de toi à tout le monde en rentrant… Je savais que ce n’était qu’un au revoir, et que bien vite je reviendrais.

Et nous voilà quelques années plus tard, l’occasion s’est présentée de te revoir : ma maman voulait te rencontrer elle aussi, elle voulait que je lui montre toutes les belles choses que j’avais vues. Tu t’en doutes, je n’ai pas hésité longtemps. On s’est donc envolé en mars dernier pour te retrouver, le temps de trois petits jours de repos et de détente.

 

Lors de mon premier séjour,  nous étions parties au mois d’Août et avions logé dans un club de la palmeraie. C’était très sympathique mais le cadre était trop touristique à mon goût. Cette fois je voulais loger dans la ville, et nous avons opté pour un Riad dans le nord de la Médina. Nous avions envie de calme et de repos, c’est exactement ce qu’on a trouvé la bas. Nous avons organisé nos journées autour des principales visites à faire dans la ville : les Souks de la Médina, la Medersa Ben Youssef, le Musée de Marrakech, et le Jardin Majorelle. Le planning était précis mais pas surchargé, ce qui nous a permis de prendre tout notre temps.

Nous avons atterri en fin d’après midi, le temps de trouver un taxi et de finir le trajet à pied au milieu des petites ruelles (peu de véhicules rentrent dans la médina, il faut très souvent aller à pied jusqu’au Riad). Enfin arrivées à destination, nous avons commencé par prendre possession de notre chambre avant de visiter le Riad dans lequel nous avons logé les premières nuits : Riad Dar Nimbus.

La chambre donne sur un patio avec deux bassins. Au premier étage, une coursive avec des canapés pour bouquiner tranquillement.

      

Et tout en haut : le bonheur ! Une terrasse trop chouette pour profiter du soleil. Le séjour commence bien.

Puis l’heure du dîner est arrivé : et voici notre coin repas. Un délicieux tajine et un thé à la menthe plus tard je suis retournée faire une visite sur la terrasse à la nuit tombée. On était vraiment bien installées pour nos premiers jours !

     

Pas de télévision, une très mauvaise connexion internet, qu’à cela ne tienne nous ne sommes pas venues pour ça, et j’avais un roman à terminer. Après une bonne nuit de sommeil, nous sommes allées prendre notre petit déjeuner dans un autre patio réservé juste pour le matin.

    

Le petit déjeuner terminé, nous sommes parties en escapade direction la place Jemaa el Fna, la place centrale de la médina. C’est de là que partent les souks. Elle est incontournable lorsque l’on visite Marrakech. Après le calme de notre Riad, j’ai été ravie de retrouver l’ambiance qui m’avait tant plu la première fois, les odeurs, le bruit, l’effervescence qui règne sur cette place, les calèches, les charmeurs de serpents. Nous avons déambulé parmi les échoppes au cœur des souks puis nous avons fait la pause déjeuner. Un cocktail de fruits, un tajine de bœuf et un yaourt avec des pâtisseries.

 

Et nous avons continué vers notre première visite : la Medersa Ben Youssef. Je la connaissais déjà mais ça m’a bien plu d’y retourner, elle reste toujours aussi magnifique.

La Medersa est une ancienne école coranique, que l’on peut aujourd’hui visiter. C’est un petit bijou d’architecture. J’y retrouve un esprit semblable à celui de la Mezquita de Cordoue en Espagne. En arrivant, on commence par entrer dans un grand patio, avec un bassin au centre. Sur les côtés, les coursives sont surplombées par les anciennes chambres destinées aux étudiants.

  

Les murs sont ornés de mosaïques très colorées sur la partie basse, et sculptés comme de la dentelle de pierres roses et de bois sur la partie haute. Les couleurs du patio lui donnent une atmosphère très chaleureuse.

  

L’extérieur est sublime mais l’intérieur vaut le coup d’œil également. La plupart des anciennes chambres sont disposées le long des couloirs ou organisés autour de petits atriums, et seuls de puits de lumières sculptés au plafond laissent pénétrer la lumière du jour.

   

Parfois ces chambres disposent de fenestrons offrant une vue plongeante sur le patio. Une sympathique aire de jeux pour les nombreux photographes présents.

 

En sortant de la Medersa nous n’avons eu que quelques pas à faire pour nous rendre au musée de Marrakech. Cette jolie porte est celle de la bibliothèque Ben Youssef.

Le musée de Marrakech est assez récent, une vingtaine d’années, il propose des expositions temporaires d’art contemporain et une exposition permanente sur la culture marocaine. A l’entrée, plusieurs photos de chefs d’état étrangers sont accrochées, des citations, quelques tableaux.

Juste après l’entrée il y a une première salle, toute petite, aux murs de laquelle de nombreux tableaux contemporains sont accrochés. Et au centre, une mosaïque avec des petits tajines de toutes les couleurs. C’est chouette ce contraste ! non ?

 

En continuant de suivre le couloir, on arrive dans la grande salle. C’est là que sont exposés de nombreux objets témoignant du patrimoine culturel marocain, dans les vitrines ou dans les diverses alcôves. Mais là encore, ce qui me frappe c’est la richesse architecturale du lieu. Le patio est immense avec un toit très haut. Des fontaines sont disposées au milieu, juste sous une énorme suspension en marqueterie.

Le sol et les colonnes sont orange, bleu et blanc avec de nombreux détails. Le haut des murs est blanc. Les alcôves et fenêtres intérieures sont ornées de ferronneries. L’ensemble est tellement harmonieux. Et typique de l’architecture arabo-andalouse que j’affectionne particulièrement.

   

Bien sur, la grande salle est encerclée par des couloirs qui nous mènent d’anciens hammam en salles d’expo. C’est petit, et ça contraste avec le patio juste à côté.

  

Après la visite du musée, nous sommes rentrées tranquillement jusqu’au Riad pour profiter d’un bon massage au spa.

Le lendemain matin nous avons fait nos valises car nous changions de Riad. Plus petit, plus cosy. Une ambiance milles et une nuits.

    

La chambre était immense. Et la salle de bains super chouette !

 

Bien entendu, il ne m’a pas fallu bien longtemps pour partir explorer le Riad. Au Rez-de-chaussée : le patio !

    

Et forcément la terrasse, qui était sublime également.

       

Après un thé à la menthe, nous sommes parties direction la ville nouvelle. Je ne connaissais pas et pour être honnête, j’ai été un peu déçue. Je l’ai trouvée dénouée de charme, elle ressemble, à peu de chose près, à nos grandes villes, et du coup elle semble bien peu intéressante en comparaison de la Médina.  Le Jardin Majorelle, en revanche, vaut le détour. Il n’est pas très grand mais il regorge de merveilles.

Jacques Majorelle, peintre, et passionné par les plantes du monde entier a passé des années à construire ce jardin sur sa propriété, qu’il ouvrira plus tard au public. Le jardin sera malheureusement vendu et laissé à l’abandon après la mort de Jacques Majorelle. Ce n’est que plusieurs années après, que Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, qui connaissent bien ce parc, décident de le racheter et de lui rendre sa grandeur passée. Aujourd’hui le jardin Majorelle appartient à la fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent.

Une fois entré dans le parc, on passe à côté d’un porche, d’où on peut voir le début d’un petit canal qui traverse tout le Jardin.

  

Déjà le célèbre Bleu Majorelle est très présent sur le porche ou les barrières. Au fur et à mesure qu’on se promène dans les allées, on commence à découvrir des pots de fleurs de couleurs vives : jaune ou orange, qui contrastent avec la végétation autour. Puis un peu plus loin c’est sur un petit bassin avec des carpes Koï que l’on tombe. Et le mémorial Yves Saint Laurent n’est pas bien loin.

     

Au détours d’un chemin, on commence à distinguer la villa Oasis. Autrefois atelier du peintre Jacques Majorelle, puis maison de Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, c’est aujourd’hui le bâtiment qui abrite le musée berbère. Elle se cache et se découvre au milieu des plantes et cactus. Puis, comme ultime rempart pour se protéger des badauds, elle est cernée de bassin et de fontaines.

  

     

Nous avons visité le musée Berbère mais malheureusement, on ne peut pas prendre de photos à l’intérieur. Il faudra donc vous y rendre pour le découvrir. Il est passionnant. On peut y lire notamment la vie des différents peuples dans le désert ou les chaines de montagnes. Des vidéos, des costumes traditionnels, des bijoux, de quoi comprendre un peu mieux comment vivent les peuplades au milieu de l’Atlas.

Après cette visite du jardin nous avons continué notre balade en ville et puis nous sommes rentrées profiter de notre nouveau Riad.

Le lendemain, il était déjà temps de faire les valises pour rentrer, mais notre avion ne décollant pas avant le milieu d’après-midi, nous pouvions en profiter encore un peu. Nous sommes retournées sur la place Jemaa El Fna et dans les souks pour faire quelques emplettes. Il fallait absolument que ma maman découvre ce que c’est que négocier les prix avec les commerçants des souks, c’est une tradition.

 

  

Un dernier tajine de poulet au citron confits, un cocktail de jus de fruit. Et nous sommes allées, sur les conseils d’une amie, manger quelques pâtisseries à la Terrasse des Épices, un restaurant bien caché en plein cœur des souks. Une fois arrivées sur la terrasse nous avons pu profiter au soleil.

   

Après ça, ça a été valises, taxi, aéroport et la journée s’est terminée dans l’avion, direction la grisaille de chez nous.

Le temps de quelques jours j’ai retrouvé cette ville que j’aime tant. C’est parfois inexplicable ces lieux où l’on se sent bien, même quand on est étranger. Peut-être est-ce du à la gentillesse infinie des marrakchis. Nous avons été tellement bien reçues, dans les deux Riads où nous avons logé, et dans la rue les locaux n’ont jamais hésité à nous indiquer le chemin lorsqu’on semblait perdue. C’est un bonheur d’être là bas. La culture et surtout la vie dans la médina est très différente de notre vie quotidienne mais en réalité il ne faut pas longtemps pour s’y sentir comme chez soi.

Nous avons tout fait à pied, nous avons pas mal marché lors de nos visites mais le reste du temps nous avons profité du calme du Riad pour lire tranquillement sur la terrasse ou simplement prendre le temps. Nous en avions besoin, à la sortie de l’hiver ça a été plutôt efficace pour recharger les batteries. En descendant de l’avion j’avais déjà en tête mon prochain séjour là bas. Je pense que j’en profiterai pour visiter d’autres villes, retourner dans l’Atlas et en prendre, encore une fois, pleins les mirettes.

Quoi qu’il en soit, visiter Marrakech est vraiment à inscrire sur vos listes de voyages si ce n’est pas déjà fait. Ça vaut vraiment le coup, et ce qu’on découvre la bas est superbe.

Je vous laisse avec une photo clin d’œil : les jus d’oranges frais de la place Jemaa El Fna. Le symbole de notre premier voyage entre copines. Et de manière générale c’est un arrêt obligatoire pour toute personne qui vient ici !

Publicités

2 réflexions sur “3 jours à Marrakech

  1. Aurore dit :

    Je n’ai encore jamais mis les pieds au Maroc mais les bâtiments me font penser à ceux de l’Andalousie, qui a connu une forte influence Maure.
    Fin 2018 ou début 2019 j’irais bien faire un road trip d’une quinzaine de jours dans ce pas qui m’a l’air fabuleux !

    J'aime

    • aigrelette dit :

      Je ne connais que Marrakech (que j’adore) mais je te conseille en effet d’aller y faire un tour. D’ailleurs je profiterai de mon prochain voyage au Maroc pour découvrir d’autres villes.
      Tu as raison, l’architecture Andalouse est marquée par ces influences, mais tu vas découvrir de vraies merveilles au Maroc! Et la culture marocaine est géniale, les repas, les souks… de quoi en prendre pleins les mirettes 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s